Travailler trop favoriserait la chute de cheveux
04/06/20

Travailler trop favoriserait la chute de cheveux

D’après une récente étude menée en Corée, les hommes travaillant plus de 52 heures par semaine pourraient perdre leurs cheveux deux fois plus vite que ceux qui travaillent moins de 40 heures.
Au vue des actualités, il faudra savoir se montrer prévoyant et anticiper !

Cette récente étude postée par le Annals Of Occupational and Environmental Medicine nous fait prendre, une nouvelle fois, conscience que travailler trop favorise le stress et l’anxiété et par conséquent, accélère le phénomène de perte de cheveux. 

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont interrogé environs 13 000 hommes âgés de 20 à 59 ans. Les participants ont donné leurs habitudes de travail entre 2013 et 2017. Aucune personne n’a pris de traitement contre la chute de cheveux pour le bon fonctionnement de l’étude. Les scientifiques les ont classé en trois catégories :
1. temps de travail court (moins de 40 heures par semaine, ce qui est peu en Corée du Sud),
2. long ( de 40 à 52 heures /semaine)
3. beaucoup plus long (plus de 52 heures par semaine)
Ils ont pris en consideration également leurs âges, situations familiales, fumeurs ou non, leurs revenus et leurs plages horaires travaillées.

Ainsi, dans cette étude, le développement d’une calvitie précoce est d’environ 2% dans la catégorie 1 ,  3% pour la catégorie 2, et près de 4% dans le groupe 3, là où les personnes travaillent le plus.

Donc, les hommes qui travaillaient plus de 52h/semaine ont perdu leurs cheveux deux fois plus vite que ceux qui travaillaient moins de 40h.

Le stress et l’anxiété causés par trop de travail sont les facteurs qui favorisent le plus  la chute de cheveux. Cela provoque une mauvaise croissance du cheveux, le raréfie et ainsi accélère considérablement sa chute !
Pas assez de temps libre ou d’activités pour se détendre sont au centre du problème, mais aujourd’hui, difficile de faire autrement !

Nous ne le répéterons jamais assez :  il vaut mieux prévenir que guérir !

Les temps changent et nous devons travailler plus, plus longtemps et nous sommes menés à multiplier nos tâches. Pour prévenir une future calvitie, il faut savoir que plus tôt vous consulterez, plus il sera aisé de traiter le problème et d’obtenir un résultat satisfaisant dans le temps. Ne laissez pas défiler les années en voyant tomber vos cheveux en plus grand nombre lorsque vous vous regardez dans le miroir, et en essuyant les remarques et moqueries soit disant « bienveillantes » de la famille ou amis, mais qui font croître un mal-être certain.

 

Prenez rendez-vous sans plus attendre, une consultation avec un de nos médecins vous rassurera. Et ensemble vous déterminerez le bon traitement à appliquer, ainsi, vous ne pourrez pas dire : « Je n’ai pas eu le temps ! ». 

 

Source : https://www.dailymail.co.uk/health/article-7600335/Working-long-hours-make-BALD.html