MISE EN GARDE DES PRATIQUES ILLÉGALES DE RESTAURATION DES CHEVEUX
25/02/20

Marché Noir de la Greffe de Cheveux

L’International Society of Hair Restoration Surgery (ISHR)  est une association médicale mondiale à but non lucratif et la principale autorité en matière de traitement et de restauration de la perte de cheveux. Avec plus de 1 100 membres dans 70 pays à travers le monde, l’ISHRS veille à l’excellence des résultats pour les patients en promouvant les normes les plus strictes en matière de pratique médicale, d’éthique médicale et de recherche dans le secteur de la restauration médicale des cheveux.

Récemment l’ISHR a entamé une campagne contre la lutte du marché noir et les pratiques illégales de la restauration du cheveux. Vous trouverez ci dessous la traduction de cet article, c’est un sujet qui nous tient à cœur car nous constatons que de plus en plus de personnes se tournent vers l’étranger en vue d’un prix attractif. Malheureusement les résultats ne sont pas toujours ceux auxquels vous vous attendez…

 

Les patients du monde entier qui sont intéressés par une greffe de cheveux sont attirés par des «cliniques du marché noir» gérées par des techniciens peu ou pas entraînés et promettent de grands résultats. Les hommes et les femmes sans méfiance cherchant de l’aide pour la perte de cheveux s’exposent à des risques sérieux.

Beaucoup de cliniques illégales ont des sites web très bien conçus avec des témoignages qui semblent très professionnels. Cependant, la réalité est que votre chirurgie peut être effectuée par une personne sans formation médicale.

«La demande est si forte que des chauffeurs de taxi et des réfugiés syriens se font opérer dans certains pays d’outre-mer. Les patients souffrent beaucoup moralement quand ils se rendent compte trop tard qui a réalisé l’opération et qu’ils finissent par se retrouver avec des complications, des cicatrices et des rides qui sont anormales et défigurantes », a déclaré Ricardo Mejia,  président du comité ISHRS sur les questions relatives aux mauvaises pratiques médicales.

C’est pourquoi nous travaillons avec toute notre attention pour vous informer sur ces dangers. Nous vous encourageons à vérifier les références de la clinique et / ou du médecin. Dans le récent sondage de l’ISHRS auprès de ses membres au sujet des greffes de cheveux sur le marché noir, ils ont confirmé que cette pratique était très répandue et nuisait aux patients du monde entier.

Les problèmes spécifiques rapportés par les membres de l’ISHRS incluent:

  • Cicatrices

  • Rides non naturelles

  • Mauvaise croissance des cheveux

  • Mauvaise direction des cheveux

  • Zone donneuse épuisée dans le cuir chevelu laissant une apparence chauve (!)

  • Infections et nombres de greffons inexacts.

 

Certains patients pensent qu’ils recevront 4 000 à 6 000 greffons alors qu’en réalité, ils pourraient ne recevoir que la moitié.

Avec la popularité croissante du tourisme médical ces dernières années, nous vous recommandons de faire vos vérifications avant d’envisager une greffe de cheveux dans un autre pays. Les lois et réglementations relatives aux interventions chirurgicales peuvent être très différentes de celles en vigueur dans votre pays.

De plus, il n’y a aucun recours en cas de problème. Dans la récente enquête ISHRS, il a été demandé aux membres de classer sur une échelle de un à dix (10 étant le pire) l’ampleur du problème de 63,27% des cliniques de marché noir ou du personnel non autorisé pratiquant la chirurgie de la restauration des cheveux dans d’autres pays. Les membres de l’ISHRS ont reconnu la gravité du problème et ont répondu par 8 (23,47%), 9 (13,27%) ou 10 (26,53%).

«Nous espérons que les patients utiliseront les nouvelles recommandations de l’ISHRS pour se renseigner sur les risques de subir une procédure de restauration de cheveux au marché noir et pour s’assurer qu’ils comprennent les lois et réglementations locales lorsqu’ils envisagent une greffe de cheveux dans un autre pays», a déclaré le Dr. Tykocinski, président de l’ISHRS.

Ne devenez pas victime de cliniques de transplantation de cheveux sans scrupules. Cela se produit dans de nombreux pays où ils créent un modèle commercial clé en main et la clinique de greffe de cheveux émerge instantanément et la chirurgie est effectuée par des techniciens sans licences.

Si vous souhaitez voyager à l’étranger, nous vous recommandons également de savoir qui est le médecin qui procédera à l’opération. Vérifiez les informations d’identification et la formation ISHRS, et demandez à un observateur dans la pièce de confirmer que le médecin effectue l’opération. Si ce n’est pas permis, réfléchissez-y à deux fois.

Si vos résultats vous tiennent à cœur, vous devrez peut-être payer un peu plus pour un médecin et une équipe qualifiée que pour le chauffeur de taxi.

Lien vers l’article d’origine (source ishrs.org / en anglais): https://ishrs.org/2019/03/04/illegal-hair-transplant/

Pour en savoir plus (en anglais): https://ishrs.org/2019/03/04/ishrs-launches-patient-awareness-campaign/